Présentation & missions

Faire le lien entre le devoir de conserver et celui de porter les projets culturels de la ville en matière de patrimoine.

Les archives municipales, une place de choix

L’installation des Archives municipales dans l’ancien magasin à tabac de 1869 n’est pas dénuée de symbolique. En conservant l’ordre architectural des façades et sa conception originelle, et en privilégiant la fonctionnalité interne, le 103 donne aux Archives municipales toute son ampleur pour assurer au mieux ses missions de conservation et de transmission, tout en constituant, par le biais des nouvelles technologies, la mémoire de demain.

 

LE BATIMENT 103, SON HISTOIRE

Construit en 1869, l’immeuble doit organiser le monopole direct de la culture, de la fabrication et de la vente des tabacs. Or, les cultivateurs abandonnent rapidement cette culture. La présence de l’édifice en bordure de la route impériale de Bordeaux à Sainte-Marie de Campan, sa proximité de la nouvelle ligne des Chemins de fer du Midi et surtout son éloignement des envahisseurs prussiens sont les raisons qui décident le général Verchère de Reffye à implanter dès 1871 une industrie de l’armement à Tarbes.
Le bâtiment deviendra le 103, et sera successivement atelier de réparation des canons à balle et de fabrication de cartouches, casernement d’ouvriers militaires, écuries à chevaux, bureaux des ressources humaines…

L’Arsenal, est profondément ancré dans la mémoire collective. Car, pendant plus de cent ans, ce site industriel a été pour la ville, un signe de prospérité.
Le mur, qui autrefois représentait le «secret défense » est tombé, ce qui était caché devient visible. Ainsi, aujourd’hui ce bâtiment à objet patrimonial, situé dans ce quartier est porteur du symbole où mémoire et avenir sont intimement liés.

 

Les missions : enrichir et transmettre la mémoire collective de la ville

La collecte des documents
Les Archives municipales recueillent chaque année des versements d’archives publiques. Par ailleurs, les dons, dépôts, legs et achats d’archives privées complètent le patrimoine écrit de la commune.

Le traitement
Après leur collecte, les documents sont triés et inventoriés. Des instruments de recherche, papiers et informatiques sont établis et permettent aux lecteurs de se repérer dans les différents fonds mis à leur disposition.

La conservation
Les documents sont conservés dans des magasins à l’abri de la lumière et de la poussière, dans des conditions de température et d’hygrométrie constantes. Les documents endommagés font l’objet de restauration ou de reliure. Certains sont microfilmés et numérisés en raison de leur fragilité.

La communication
Avec la salle de lecture et un site internet, le patrimoine des Archives est à la disposition de tous. La consultation est libre et gratuite pour tout lecteur dans le respect de la réglementation en vigueur sur la communicabilité des archives.

La valorisation
Les Archives municipales s’engagent dans une action culturelle qui a pour mission de valoriser les documents conservés ainsi que le travail scientifique du service. Avec des publications, des expositions ou des conférences, l’archive devient une matière vivante et accessible, outil de réflexion et de recherche sur l’avenir.