Les distinctions

Des récompenses qui reflètent l’engagement, l’enthousiasme et la passion de femmes et d’hommes pour leur ville

La Ville de Tarbes s'est vue décerner cette année encore les 4@ au Label Ville Internet 2017. Elle avait déjà obtenu cette récompense en 2016 avec une mention Démocratie.

L'Association Villes Internet remet chaque année, depuis 1999, un label national aux collectivités locales qui mettent en oeuvre une politique publique numérique locale. Ce Label est destiné à renforcer la citoyenneté et la démocratie en mettant en réseau les acteurs publics locaux pour améliorer l'efficacité des services publics par le numérique tout en valorisant et favorisant le débat démocratique entre acteurs publics et les habitants-citoyens sur chacun des territoires de référence.

241 Territoires, Villes et Villages se sont présentés à cette édition du Label 2017, et Tarbes se situe parmi les 30 communes ayant reçu les 4@. Pour la région Occitanie, seules 8 collectivités ont été labellisées de 1 à 4@, aucune n'ayant reçu les 5@, Tarbes se trouve donc en tête de classement aux côtés de Castanet-Tolosan et de l'agglomération du Bassin de Thau.

Ce label n'est ni un trophée, ni un concours !

Chaque commune participante est au moins récompensée d'1 arobase. Ce projet de label se constitue sur le modèle d'une "communauté apprenante", valorisant l'échange entre ses membres, la diffusion des innovations et des bonnes pratiques entre les collectivités locales. Sont donc repérées par le jury les progressions plutôt que les records et les prouesses.

La Ville de Tarbes, ville connectée est d'ores et déjà inscrite au label 2018 !

Pour plus d'infos, site de Ville Internet >>

Le label "Villes et Villages Fleuries" est délivré tous les trois ans par le Conseil National des Villes et Villages Fleuris et récompense les communes pour leur respect de l'environnement, leur qualité d'accueil des habitants et des touristes, leurs actions en faveur du patrimoine végétal et naturel et la préservation du lien social.

La Ville de Tarbes participe à ce label depuis 2001 et suite à la visite du jury national en juillet dernier, elle vient d'être récompensée une nouvelle fois de 4 fleurs.

La qualité de fleurissement n'est pas le seul critère pris en compte dans l'obtention de ce label, mais il est également étudié la qualité de l'air, la qualité de l'eau, le développement culturel...

Pour cette année 2016, le jury national a particulièrement apprécié la propreté des rues, la volonté municipale de préserver la biodiversité, l'expertise professionnelle de nos jardiniers, le nombre de jardins familiaux sur la commune et les efforts entrepris en matière de développement durable.

Pour la prochaine remise en jeu de son titre, Tarbes souhaite acquérir la fleur d'or, un objectif ambitieux d'autant que, même si la commune a déjà mis en place le "zéro phito" sur certains sites, cette loi qui rentrera en vigueur en janvier 2017 pour l'ensemble des terrains de la ville - excepté les terrains de sport et les cimetières - nécessitera un changement radical de méthode et un nouveau mode de fleurissement.

A noter que la commune possède 17 000 arbres sur son territoire, et plus de 240 000 plants sont produits chaque année dans nos serres municipales. 

Plus d'infos dans la rubrique Espaces Publics >>

L’Union Nationale de l’Apiculture Française a lancé en 2016 pour la première année le label national Apicité auquel la ville a participé. Ce label vise à mettre en avant l’implication des communes dans la préservation des abeilles domestiques et des pollinisateurs sauvages.

Dans l'obtention de ce label, trois grades sont attribués :

  • 1 abeille pour une démarche reconnue
  • 2 abeilles pour une démarche remarquable
  • 3 abeilles pour une démarche exemplaire

Tarbes vient de recevoir 3 abeilles, soit le maximum pouvant être obtenu.

Le comité de labellisation a félicité la commune pour son engagement en faveur des abeilles. Avec un nombre croissant de ruches installées sur le territoire dans le cadre de l'Education au Développement Durable, plus de 120 kilos de miel sont récoltés chaque année puis distribué dans les écoles élémentaires lors d'ateliers sur la pollinisation et l'écosystème.

A noter enfin que Tarbes possède une zone libellule à proximité de la station d'épuration de Bordères-sur-Echez, visitée par 800 enfants en 2016. Dans les années à venir, l'objectif est de tirer profit de la chaleur dégagée par la station pour chauffer une serre dédiée à la culture de fleurs, voire de légumes.

Le label « jardin remarquable » témoigne de la qualité de certains jardins et des efforts faits pour leur présentation et l’accueil du public. Il peut être accordé à des jardins protégés ou non au titre des monuments historiques.

Mis en place en 2004, ce label d’État est accordé pour une durée de 5 ans aux parcs et jardins ouverts au public qui présentent un grand intérêt sur le plan de l’histoire, de l’esthétique ou encore de la botanique. Cet intérêt doit se doubler d’un entretien exemplaire, respectueux de l’environnement, ainsi que d’un accueil attentif du visiteur.

Déjà obtenu en 2004, la Direction Régionale des Affaires Culturelles Midi-Pyrénées a renouvelé en novembre 2009 le Label Jardin remarquable pour le Jardin Massey.

De nombreuses actions ont été entreprises ces dernières années afin d’effectuer un entretien de ce parc bénéficiant du label « Jardin Remarquable » dans un souci de pérenniser l’espace et de le gérer durablement. Ces dernières années la philosophie du fleurissement du jardin a été repensée, de nombreuses plantes vivaces et graminées ont été introduites afin de diminuer la consommation d’eau et favoriser la biodiversité (cf. collections devant l’Orangerie et le massif entrée place H. Bordes).

Le label TOCEMA récompense le dynamisme commercial du centre ville

Le vendredi 17 janvier 2014 à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Tarbes, Jean-Luc CALONGER, Président du réseau Européen de TOCEMA (Town Center Management) a remis le label de qualité à Monsieur Gérard Trémège Maire de Tarbes pour récompenser le dynamisme et la gestion efficace des commerces du centre-ville.

Avec la création de Tarbes Happy City, l'Office du Commerce de Tarbes en décembre 2009, l'enjeu était de traiter de la problématique du commerce et de la désertification par la création d'actions de promotion. Le but : accroître l'attractivité du centre-ville.

Un travail conséquent de terrain a été réalisé durant 4 ans par Tarbes Happy City sous le contrôle de Jean-Pierre BOY, Manager de centre-ville, entouré de son manager de commerce Jacques Lascourèges et de 2 stewards urbains circulant et œuvrant en permanence dans les rues de Tarbes.

Par l'obtention de ce label, Tarbes devient un modèle dans le domaine de la gestion commerciale de coeur de ville

En réussissant le challenge d'un travail conjoint entre le réseau public et le réseau privé, Tarbes peut se féliciter d'attirer aujourd'hui de grandes enseignes nationales et internationales venues s'implanter sur son territoire.

Malgré une conjoncture économique difficile et le développement accru du e-commerce (achat/vente sur Internet), le cœur de ville compte 399 locaux commerciaux avec seulement 31 locaux vacants dont certains vont être sous peu réouverts, quant aux problématiques que les autres rencontrent, elles sont souvent d'ordre privées entre le bailleur et le loueur.

Jean-Luc Calonger a précisé qu'aujourd'hui, l'attractivité du centre-ville et de la nouvelle Halle Brauhauban était un modèle pour des villes telles que Bayonne ou Biarritz.

Tarbes est une ville naturellement belle... Mais elle n’est, comme le reste du monde, qu’un prêt de nos enfants. Réussir à la développer tout en la préservant est un challenge que la Municipalité s’efforce de relever au travers de multiples actions. Développer le geste écocitoyen, préserver la biodiversité, limiter notre impact environnemental, favoriser le mieux vivre ensemble, ... autant d’ambitions qu’à Tarbes nous conjugons au présent.

En 2010, la ville de Tarbes a souhaité que les enfants de cycle 3 (CE2, CM1 et CM2) de ses écoles aient accès à un module pédagogique complet ayant pour seul objectif de les éveiller à une réelle conscience écologique et citoyenne. Ce projet a été récompensé par le prix ENERGAÎA des Eco-Maires. En trois ans, 2 000 enfants ont profité de ce programme unique en France.

Plus d'infos dans la rubrique Développement Durable >>

Les critères

Le challenge de la ville la plus sportive est ouvert à toutes les communes de France métropolitaine et comporte deux catégories : les villes de moins de 20 000 habitants et celles de 20 000 à 100 000 habitants. Le dossier de candidature doit faire apparaître toutes les mesures prises en faveur de l’éducation physique, du sport, des loisirs, du plein air dans la ville ainsi que toutes les initiatives concernant l’encouragement à la pratique du sport pour tous

En 2010, le Journal l’Equipe a récompensé la Ville de Tarbes en la classant à la 3ème place des villes les plus sportives de France. Gérard Trémège, Maire de Tarbes et Francis Touya, Adjoint aux Sports se félicitent de cette distinction due à l'ensemble des acteurs qui ont contribué à ce résultat, le service des Sports de la ville, tous les clubs et les nombreux bénévoles qui s'investissent pour que le sport soit accessible à chacun.

Plus d'infos dans la rubrique Sport >>

Réalisé à partir de bases de données objectives et actualisées chaque année, le palmarès "ville idéale" classe 200 communes de France, 140 en Province et 60 en Ile de France, en fonction des notes qu'elles ont obtenu sur près de 100 indicateurs regroupés en 12 à 15 critères.

Il a déjà permis à plus de 15 000 internautes de trouver, en quelques clics, la commune qui correspond le plus à leurs attentes et donc de s’y installer.

Pour la deuxième année (2011 et 2012), Tarbes arrive en 2ème position du classement de « ville idéale de moins de 50 000 habitants » avec comme critères principaux des 100 000 internautes votants : Coût de la vie, Facilité de déplacement, Facilité de logement, Environnement naturel, Indice de sécurité, Dynamisme économique, Densité de l'offre de loisirs, Densité de l'offre culturelle, Facilité d'accès, Tradition gastronomique, ....