Les Jardins familiaux

Les jardins familiaux tissent leur toile et se développent dans la commune de Tarbes

Les jardins familiaux sont des parcelles gérées par une association, mis à la disposition de jardiniers afin qu’ils en jouissent pour leurs loisirs et les cultivent pour les besoins de leur famille, à l’exclusion de tout usage commercial.

Il existe actuellement :

  • 44 jardins familiaux au Parc de l’Echez
  • 9 jardins au lotissement Mirasol
  • 50 jardins au chemin de Perseigna

La fonction vivrière permet aux familles aux revenus modestes de faire des économies en tirant profit des produits du jardin, en échangeant et en partageant. Dans son projet, la municipalité a manifesté sa volonté de poursuivre la réalisation de jardins familiaux afin de répondre aux nombreuses demandes.

Les jardins de l’Echez

C’est dans le cadre de l’aménagement du parc de l’Echez qu’ont été créés, en 2001, 44 jardins familiaux, résultant d’une démarche sociale menée avec les habitants du quartier pour favoriser l’insertion des populations en difficultés.

L’esprit qui a présidé à l’installation des jardins est l’esprit du village : une place entourée de gloriette et de jardins. En un mot : la convivialité.

Chaque jardin a une surface moyenne de 150 m² et dispose d’une bouche d’arrosage et d’une gloriette pour le rangement du matériel. Les équipements collectifs sont constitués d’un local associatif avec WC, un parking de 46 places pour les usagers du parc de l’Echez et les titulaires des jardins, un éclairage des abords et plantations d’accompagnement et espaces verts. La surface totale aménagée est de 1,5 ha au sein du parc public de 8 ha. 

Ces jardins ont obtenu, en 2004, le 1er prix au concours national du fleurissement des jardins familiaux collectifs.

Les jardins de Mirasol

La municipalité a entrepris en 2001, une politique d’aménagement de friches urbaines et de réserves foncières. Tous les terrains privés et publics inoccupés ont été recensés. Une première opération a été financée et réalisée sur un terrain privé de 1700 m², après une convention de mise à disposition à titre gracieux entre les propriétaires et la ville. Il s’agit des jardins de Mirasol : 9 jardins d’une surface de 150 m² ont pu être créés avec un niveau d’équipement comparable au jardin de l’Echez. 

Une friche urbaine a ainsi disparu et l’environnement de ce quartier ouest en a été considérablement amélioré à l’entière satisfaction des riverains.

Les jardins de Perseigna

Une forte demande en jardin existait dans le quartier nord de Tarbes où domine l’habitat collectif.

La ville possédait dans ce secteur une importante réserve foncière (40000 m²) pour l’extension de son cimetière. Ces terrains étaient pour une partie, en friche, et pour l’autre, maintenus en culture par des agriculteurs. La municipalité a décidé d’affecter une partie de ces terrains (15000 m²), qui ne seront pas utilisés pour les inhumations avant 2040, selon les estimations actuelles, à l’aménagement de jardins familiaux.

Un projet a été établi en 2004, et réalisé en 2006 et 2007. Il a permis de créer 50 jardins de 150 m² avec tous les équipements collectifs nécessaires, selon le principe du village avec les gloriettes regroupées autour d’un espace commun pour favoriser le développement des liens sociaux et l’esprit d’entraide entre les jardiniers. Les arbres fruitiers, plantés en alignement marqueront les allées et donnent du volume à la composition. 

En 2016 une extension de ces jardins est en cours de réalisation et permettra la livraison de 30 jardins supplémentaires.