Le haras de Tarbes

Le haras de Tarbes : 8 hectares de verdure au centre-ville

Mai 2020 - Concours pour la réalisation d'une fresque

La mairie de Tarbes relance le concours pour la réalisation d'une fresque à l'entrée du site du Haras qui avait été suspendu en raison de la crise sanitaire.

Le projet se situe au 70 Avenue du Régiment de Bigorre à Tarbes sur le pignon aveugle sud en mitoyenneté avec le numéro 76.

Les artistes souhaitant participer ont jusqu’au 15 juin 2020 pour répondre à ce concours.

Téléchargez le dossier de concours ici >>

Un peu d'Histoire...

Classé monument historique, le haras national de Tarbes, inspiré par les arbres centenaires et les écuries créées en 1806 par Napoléon est le domaine préservé des étalons hébergés dans des bâtiments d'architecture Empire.
Il possède également une sellerie d’honneur ainsi qu’un musée.

Destiné autrefois à produire des montures pour la cavalerie, le haras national de Tarbes, aujourd’hui établissement public, est une agence spécialisée dans le développement de la filière cheval.

En 1806, Napoléon 1er rétablit le haras national de Tarbes qui, à partir du cheval tarbais, donne naissance à la race anglo-arabe. Il s'est installé sur le site que l'on connaît aujourd'hui en 1810, puis est agrandi en 1832 et 1901. En 1835, les haras de Tarbes fournissaient 35 % des chevaux destinés à la cavalerie légère.

Aujourd'hui, le Haras – lieu historique de 200 ans – fait désormais partie du patrimoine tarbais. Cet espace de verdure au centre-ville de quelque 8 hectares accueille Equestria, le festival de la création équestre.

Les visites guidées

Concours et animations

La cavalerie du 1er RHP

Les activités du Haras

Les bâtiments historiques

Location du site