Le Haras de Tarbes

Le haras de Tarbes : 8 hectares de verdure au centre-ville

En 2016, le haras devient Tarbais !

C'est le mardi 19 juillet 2016 que l'achat du Haras National par la Mairie de Tarbes a été officialisé par la signature de l'acte de vente entre le Maire Gérard Trémège et Christian Vanier de l'Institut Français du Cheval et de l'Equitation.

C'est avec beaucoup d'émotion et sous les applaudissements du public présent que le haras intègre le patrimoine de la Ville, pour que tous les Tarbais puissent profiter de ce joyau historique vieux de plus de 200 ans. M. Vanier a, quant à lui, exprimé sa gratitude, conscient que la ville, par cet achat, ne cherchait pas à réaliser un profit immobilier mais bel et bien à maintenir cet établissement dans sa vocation équestre.

"Nous nous engageons dès maintenant dans un programme d'investissement ambitieux" a précisé Gérard Trémège. Et pour rénover certains bâtiments classés du site, un investissement de 5 millions d'euros sur 5 ans a été prévu, avec des aides de l'Etat et des demandes de subventions auprès de la Région, du Département et de la Communauté d'Agglomération du Grand Tarbes.

Heureux de cet acte, c'est devant les écuries, en plein lancement du festival Equestria, que le Maire a reçu les clés du Haras, soulignant que dorénavant "les Tarbais sont ici chez eux" !

Retrouvez les photos du Haras de Tarbes ici >>

Et les projets se concrétisent

Dès le rachat du site, de nombreux projets commençaient à voir le jour avec l'arrivée d'une brigade équestre de la police municipale, l'installation du 1er RHP avec pour lui aussi une brigade équestre, mais également une ferme pédagogique et une activité d’équithérapie, et à long terme, l’organisation de concours hippiques ouverts à tous.

Bien entendu, le site ne sera pas privatisé et restera ouvert au public, mais pour des raisons de sécurité (notamment pour les chevaux), certains accès seront restreints.

 

Un peu d'histoire...

En 1806, Napoléon Ier rétablit le Haras National de Tarbes qui, à partir du cheval tarbais, donne naissance à la race Anglo-arabe. Il s'est installé sur le site que l'on connaît aujourd'hui en 1810, puis est agrandi en 1832 et 1901. En 1835, les Haras de Tarbes fournissaient 35 % des chevaux destinés à la cavalerie légère.

Le Haras national c’est aujourd’hui 8 hectares de verdure au centre-ville. Il accueille, depuis 2001, le festival de la création équestre : Equestria

Les visites guidées

Concours et animations

La cavalerie du 1er RHP

La brigade équestre municipale

Les activités du Haras

Les bâtiments historiques