Economie de la Ville de Tarbes

Etant plus éloignée de Toulouse que ne le sont d’autres villes de Midi-Pyrénées, Tarbes peut sembler afficher une plus grande indépendance économique. Aussi occupe-t-elle souvent la deuxième place de la hiérarchie urbaine régionale. Elle entretient de surcroit des relations étroites avec l’Aquitaine et, en particulier, avec Pau, ville voisine (40 km) du piémont.

Elle est la deuxième ville industrielle de la région. Les filières économiques, présentes sur notre territoire, s’organisent autour des pôles de compétitivité qui visent à rapprocher, sur un territoire donné, les acteurs de l’industrie, de la recherche et de la formation, pour favoriser l’innovation et la création d’emplois.

La communauté d’agglomération du Grand Tarbes est concernée par trois de ces pôles : Aéronautique, Espace et Systèmes Embarqués. Depuis plusieurs années, la démarche de développement de la filière énergie et électronique de puissance, qui s’est mise en place autour d’Alstom, a mobilisé tous les acteurs régionaux et locaux (entreprises, collectivités, Etat, laboratoires de recherche public). 

Des produits traditionnels 

Le haricot tarbais, fleuron de la gastronomie du Sud-Ouest, est célébré par les plus grands noms de la cuisine française comme le meilleur parmi les 224 variétés cultivées dans notre pays.

Les salaisons pyrénéennes, créées en 1927, continuent à appliquer depuis trois générations un savoir-faire authentique pour la production de jambons et de salaisons d’exceptions. Comme pour les grands vins, ces salaisons sont produites à partir d’élevage de deux « cépages » de qualité : le porc blanc certifié du Sud-Ouest et le porc noir de Bigorre. 

Chiffres de la population

Commerce et artisanat

L'Arsenal

La Halle Brauhauban

La Halle Marcadieu

Industrie tarbaise

Autres institutions

Moyens de transport

La fibre optique

Accès au numérique