Contrat de ville

Contrats de ville Tarbes-Lourdes-Pyrénées

La politique de la ville vise à réduire les inégalités entre les territoires, à revaloriser les quartiers les plus en difficulté et à favoriser l’égalité des chances entre tous les citoyens.

Les Contrats de ville ont succédé aux Contrats urbains de cohésion sociale (CUCS) et constituent désormais le cadre d’action d’une politique de la ville renouvelée.

La loi du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine définit ces nouveaux contrats autour de quatre principes structurants :

  • un contrat unique intégrant les dimensions sociale, urbaine et économique ;
  • un contrat impliquant l’ensemble des partenaires concernés sur le territoire de l’intercommunalité ;
  • un contrat mobilisant prioritairement le droit commun de l’État et des collectivités territoriales ;
  • un contrat s’inscrivant dans un processus de co-construction et de participation avec les habitants.

Les Contrats de ville du Grand Tarbes et de Lourdes ont été initialement signés le 26 juin 2015, pour la période 2015 – 2020. La durée des Contrats de ville a été prolongée jusqu’en 2022 par la loi de finances du 28 décembre 2018. Ils sont le fruit d’un travail qui a associé environ 150 personnes, habitants, associations et partenaires institutionnels. Le GIP Politique de la Ville Tarbes Lourdes Pyrénées assure la mise en œuvre et le suivi des actions engagées dans le cadre du Contrat de ville. Celui-ci réunit quatre financeurs : l’État, le département, l’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées et la CAF.