Affichage publicitaire

L’affichage publicitaire

Un arrêté communal en date du 2 mars 1987 réglemente l’affichage publicitaire sur la commune en trois zones.

La zone de publicité restreinte n°1 a pour but de protéger des inconvénients de l’affichage, la partie la plus ancienne du centre-ville. Cette zone équivaut approximativement à l’interprétation des rayons de 500 m autour des bâtiments inscrits à l’inventaire des Monuments Historiques. La plus grande particularité de cette zone est la continuité bâtie d’un plus grand nombre de maisons caractéristiques de la typologie urbaine de la ville, groupée autour de ses monuments historiques.

La zone de publicité restreinte n°2 a pour but de limiter l’affichage publicitaire dans la continuité batie des faubourgs, constituée de successions de maisons, cloture, cours et jardins de dimensions réduites. Il s’agit d’une transition progressive entre le centre-ville et les boulevards extérieurs et entrées de ville.

La zone de publicité restreinte n°3 a pour but d’organiser l’implantation des panneaux publicitaires sur les axes de pénétrations et périphérie de la ville, en continuité directe avec les zones de publicité élargies ou autorisées des communes adjacentes.

Aujourd’hui, une réflexion est menée sur les entrées de la ville, dont une des priorités est de limiter les enseignes publicitaires.

Le 27 juin 2012, le Conseil Municipal de Tarbes a délibéré en faveur de la révision de ces règlements afin de concilier liberté d’expression et protection du cadre de vie. La révision a porté sur les trois points suivants : 

  • Améliorer l’attractivité et pérenniser une activité commerciale de qualité inscrite dans le cadre urbain et patrimonial remarquable
  • Organiser l’affichage publicitaire, garantir l’intégration paysagère des enseignes afin de réduire la pollution visuelle et améliorer la qualité des espaces résidentiels
  • Améliorer l’intégration dans le paysage des publicités et enseignes tout en garantissant l’attrait des secteurs artisanaux, industriels et des entrées de ville pour une meilleure cohésion d’ensemble.

Les enseignes publicitaires

Depuis le 1er janvier 2010, la commune applique la taxe locale de publicité extérieure avec un tarif applicable de 20 à 80 € / an (suivant la surface). Cette nouvelle taxe a pour but de limiter encore plus la présence des enseignes et des pré-enseignes. Nous menons en collaboration étroite avec Madame Argounès, Maire Adjoint en charge de l’urbanisme, une action de sensibilisation en amont de tout projet afin de valider les dossiers avec des enseignes qui soient attrayantes mais sobres, sans multiplication des supports notamment au centre-ville afin de préserver un cadre de vie harmonieux. 

C’est surtout un travail de concertation. Nous veillons dans la mesure du possible de faire déposer les enseignes obsolètes et inesthétiques.

Actuellement un règlement local de publicité intercommunal est en cours, respectueux de l’environnement qui sera un document fort puisqu’une fois approuvé, il sera annexé au P.L.U. La ville au travers de ce document aura alors la possibilité de faire évoluer plus favorablement encore les enseignes et les dispositifs publicitaires pour une gestion plus
efficace et plus appropriée sur son territoire. Comme pour les enseignes où nous travaillons sur un zonage avec des règles de préservation du coeur de ville ancien, pour les dispositifs publicitaires, nous souhaitons que notre volonté de ramener les supports à une surface de 8 m² soit prise en compte, nous souhaitons aussi revoir le zonage de ces dispositifs afin de ne pas permettre une installation de ces panneaux sur des axes entre des lotissements anciens comme ceux de la Gespe par exemple.

Les moyens d’affichage sur Tarbes

  • Le réseau des kakemonos

Ce réseau de 60 kakemonos est installé sur des candélabres répartis sur les entrées de ville. Ce dispositif permet à la commune de communiquer toute l’année sur les manifestations majeures de la commune comme : Tarba en Canta, les fêtes de Tarbes, Equestria, Tarbes en Tango, la Fête des Fleurs, Tarbes en décembre...

  • Le réseau lumineux 

5 panneaux lumineux de 12 m² installés judicieusement sur la commune et mis à jour quotidiennement, donnent des informations sur la vie municipale et extra-municipale.

  • Le réseau d’affichage Decaux

60 supports de 2 m² de marque Decaux répartis sur notre commune, permet de communiquer sur les évènements culturels de la commune.

  • Le réseau d’affichage d’opinion 

Pour éviter l’affichage sauvage, les associations de la ville ont à leur disposition un dispositif de 105 emplacements d’affichage répartis de la manière suivante :

97 bornes installées sur les candélabres
5 panneaux d’affichage d’opinion de 4 m²
3 panneaux d’affichage sur pied