Rechercher une actualité par :

18/05/2018, WebmasterTarba en Canta, du 6 au 10 juin : entre tradition et modernité

C'est au départ une histoire d'amitié et de passion commune pour les chants traditionnels entre Gérard Trémège et Pascal Caumont qui a permis au festival international de polyphonies Tarba en Canta de voir le jour, il y a 9 ans déjà.

Le Maire de Tarbes est particulièrement fier de cet événement, "porteur des valeurs fondamentales de notre terroir constituées par ce patrimoine oral de la culture occitane, basque et catalane." Il considère que ce festival est un hommage à l'histoire régionale et à nos aînés qui parlaient autrefois ces langues.

Tarba en Canta attire chaque année 10 000 festivaliers sur l'ensemble des concerts et accueille 250 chanteurs. Les masterclass, très prisées, comptent une centaine de stagiaires. Tous les spectacles sont gratuits, seules les masterclass sont payantes.

Pascal Caumont, outre son rôle de Directeur Artistique de la manifestation, de membre du groupe Vox Bigerri, est avant tout, au travers de ses nombreuses activités autour du chant traditionnel, un véritable passeur. Maynats en canta, le projet pédagogique qui fait chanter les écoliers tarbais en occitan en est un parfait exemple. Cette année ce sont des collégiens de Victor Hugo, Eths Victorins, qui se sont invités et donneront de la voix aux côtés de professionnels.

Quelques nouveautés pour cette édition 2018, comme les passe-rue des 6 et 9 juin avec des groupes locaux mettant à l'honneur des instruments traditionnels sans oublier la participation d'artistes internationaux de renom comme Jim Black, batteur incontournable de la scène jazz new yorkaise qui a rejoint Vox Bigerri, le temps d'une création novatrice "Tio".