Rechercher une actualité par :

04/10/2018, WebmasterPlace au « Grand Restaurant » avec Serge Monteilhet

Serge Monteilhet est une figure du monde culturel tarbais, mais son histoire avec la scène remonte à l’enfance … Serge a vécu les premières années de sa vie dans le Var, et a débuté son parcours culturel avec la danse classique via notamment le Conservatoire de Toulon. A l’adolescence, soutenus par leur mère, Serge et son frère montent dans la capitale. L’objectif est clair : se faire un nom et réussir une carrière artistique. Aussitôt dit, aussitôt fait … La première audition sera réussie et le jeune Serge Monteilhet entre dans la distribution de « Cyrano de Bergerac » monté alors par le grand Raymond Rouleau. Suivra dans la foulée le célèbre « Hibernatus » de Jean-Bernard Luc au théâtre Louis Jouvet. Le cinéma fit également appel à ses services. On a pu le voir dans des classiques tels « Patate » de Robert Thomas d’après Marcel Achard,  ou dans « Le Capitaine Fracasse » aux côtés des monstres sacrés  Jean Marais et Louis de Funès. Puis il y a eu plusieurs vies (dont quelques années au Maroc) avant de rejoindre Tarbes et les Pyrénées : « Dès que je suis arrivé, j’ai voulu créer une troupe. Faire partager mon expérience et mon savoir-faire. La scène est une nécessité pour moi. » Aujourd’hui  Serge est donc à la tête de la troupe « Théâtre en scène », qui regroupe depuis 2007 8 comédiens, et qui monte une pièce par an. Cette année Serge et ses comédiens vont nous proposer « Le Grand Restaurant » de Pierre Palmade : « C’est très drôle, très rythmé … », nous promet-il. La mise en scène est un art précis, qui « fait place à l’imaginaire », que l’intéressé aime tout particulièrement : « Le secret de la réussite réside essentiellement dans la distribution. J’ai l’avantage de bien connaître mes comédiens, je sais le plus souvent quel rôle va leur convenir … »

Le Rex, le lieu idéal

La troupe a déjà joué au Rex avec « Les brèves de comptoir » de Jean-Marie Gourio : « Le lieu est juste idéal pour le sujet de la pièce de Pierre Palmade. C’est juste en décor réel … ». Le théâtre pour tous est un leitmotiv pour Serge Monteilhet, rendre la culture accessible au plus grand nombre un sacerdoce : « Les représentations seront en libre participation. Il s’agit d’ouvrir le théâtre à ceux qui ont des moyens limités … Et ne pas imposer un prix incite à la curiosité. »

Il travaille déjà à l’après

Le metteur en scène a toujours un coup d’avance : « Je lis beaucoup de pièces afin de choisir au mieux ce qui pourra intéresser notre public. » Dans les mois qui viennent Serge va changer de registre, et nous prépare son adaptation du « Journal d’Anne Frank » : « Une œuvre forte, un message universel … Le théâtre c’est aussi la transmission. » Serge Monteilhet, le faiseur de théâtre, né sur scène, va donc continuer à distiller sa passion sur les scènes de Bigorre.

 

« Le Grand Restaurant » de Pierre Palmade, mis en scène par Serge Monteilhet

Les 7 et 14 octobre 16h au Rex – Libre participation