Rechercher une actualité par :

10/05/2019, WebmasterLes lycéens de Théo vont revisiter Hamlet

Frédéric Garces a l'oeil des passionnés. Revenu dans sa ville en 2012 "avec l'envie d'y défendre une certaine idée de la Culture", il a depuis développé de multiples projets avec sa Cie des Odyssées ... Il est également l'animateur de l'atelier théâtre du lycée Théophile Gautier, qui traditionnellement nous prépare sa représentation de fin d'année en cette période. Cette année, après le "Dindon" de Feydeau, nous aurons donc droit à "Hamlet" : "Il y a dans le théâtre de Shakespeare, un côté mystique, tribal, magique ... On ne retrouve pas à mon sens cette force du rituel chez Molière. Et dans cette pièce en particulier, l'auteur sublime les émotions humaines !"

Des apprentis comédiens

Frédéric Garces aime ce travail avec les lycéens de Théo : "Ils sont en pleine révolution intérieure, et ils ont besoin de se sentir plus forts, plus armés dans leur vie. Le théâtre offre cette opportunité. Il aide à prendre conscience de ses propres capacités ..." Certes ces lycéens sont des apprentis comédiens, mais ils ont la chance de pouvoir se produire avec un encadrement professionnel (mise en scène, lumière, décors) : "Cet environnement doit leur permettre de se dépasser ! Ils doivent saisir la chance qu'ils ont." D'autant que cette année l'atelier aura l'honneur de monter sur les planches du Théâtre Les Nouveautés : "Cela va être une vraie récompense pour eux !" s'amuse déjà Frédéric. Après avoir étudié l'oeuvre, échangé dessus, après avoir structuré l'aspect scénique, après le filage, l'atelier théâtre de Théo va donc nous offrir une version d' "Hamlet" que l'on attend avec impatience : "J'ai souhaité transmettre de vrais messages. Que le public saisisse le sens réel de certaines répliques célèbres ("être ou ne pas être") ... La pédagogie fait partie de l'art de la mise en scène."

Bonus : F.Garces met en scène le "Don Quichotte" du Festival de Gavarnie, du 25 juillet au 6 août.

 

"Hamlet" le 14 mai au Théâtre Les Nouveautés 20h30 (7 euros), les 17 et 18 mai au Petit Théâtre M.Sarrazin 20h30 (7 euros)