Rechercher une actualité par :

11/01/2018, 1er RHP et 35e RAPLe préfet d’Occitanie en visite aux régiments

Crédit photo : 1er RHP

Le 1er RHP et le 35ème RAP ont eu le plaisir de recevoir M. Pascal Mailhos, préfet d’Occitanie, à l’occasion de sa visite des deux régiments tarbais ce mercredi 10 janvier.

Une nouvelle année qui commence sur les chapeaux de roues pour les hussards paras qui ont l’honneur de recevoir le préfet de la région, accompagné par le général Collet commandant la 11e brigade parachutiste. Il s’agissait pour les deux chefs de corps de lui présenter l’organisation, les missions et les savoir-faire de deux régiments singuliers de la 11e BP. Une visite importante à l’aube des prochains départs en missions extérieures des hussards paras ; les artilleurs paras qui sont actuellement déployés sur le territoire national dans le cadre de l’opération Sentinelle sont les mêmes qui, dans quelques mois, seront projetés en opérations extérieures à l’étranger.

Pour le 35e RAP, cette visite s’est essentiellement articulée autour d’une visite de la salle d’honneur, d’une présentation théorique et de démonstrations dynamiques sur le camp de Ger, mettant en valeur notre identité propre (« l’ADN » du régiment) et nos spécificités en tant qu’unique régiment d’appuis-feux de la 11e BP. Au travers de plusieurs ateliers animés par la Batterie d’acquisition et de surveillance, le capitaine Miguel a présenté la préparation opérationnelle que suivent les artilleurs parachutistes avant chaque déploiement en opération sur le territoire national dans le cadre de la mission Sentinelle (combat en zone urbaine, tir de combat, combat au corps à corps, maîtrise d’un individu armé, prise en charge d’un blessé). Une séquence de combat blindé en zone urbaine avec mise en place d’appuis feux artillerie au contact a ensuite été vivement appréciée. Enfin, un détachement de commandos parachutistes a réalisé une mise en place par hélicoptère, puis d’aérocordage, sur le quartier Larrey.

Pour le 1er RHP, le préfet d'Occitanie aura même pu, le temps d’un instant, se mettre dans la peau d’un chef d’engin blindé en embarquant dans un AMX10RC pour un tour sur le camp de Ger. Un moyen efficace de vivre et de ressentir les sensations éprouvées par les hussards paras !

N’étant pas passé inaperçu pour les tarbais, cette visite a aussi été l’occasion de faire venir un hélicoptère du 5e régiment d’hélicoptères de combat (5e RHC) de Pau afin de réaliser des démonstrations de descentes en corde de lisse et récupération en grappe des commandos parachutistes.

Une visite qui s’est conclue de façon conviviale autour d’une galette des rois, période oblige.