Rechercher une actualité par :

08/06/2018, WebmasterLa Tarbalade / 3 questions à Jean Vivez

La Tarbalade

 

3 questions à Jean Vivez, président de la Compagnie des Tarbathoniens

 

Quel est l’historique de la manifestation ?

Elle est organisée par la Compagnie des Tarbathoniens, une association lancée en 2012 dont le but initial était l’organisation d’un marathon. Mais dès 2013, nous avons eu l’idée de cette balade qui allie plaisir de l’effort physique et découverte de la ville … La Ville de Tarbes nous soutient énormément dans l’organisation de cet événement !

Une occasion de découvrir Tarbes autrement ?

En effet sur 6 kilomètres, c’est bien l’occasion pour les Tarbais de redécouvrir leur ville, à travers les sites principaux*, y compris les régiments. Nous allons visiter Tarbes de manière conviviale, avec notamment un ravitaillement qui aura lieu au Jardin Massey grâce à notre Restauration centrale. Vous savez depuis que Gérard Trémège est maire, Tarbes a beaucoup changé ! La Tarbalade permet de constater cette évolution. J’encourage également les nouveaux arrivants à participer nombreux à cette manifestation, ils pourront ainsi découvrir notre ville de manière ludique.

La marche, l’activité physique … Une nécessité pour mieux vivre ?

Il est clair que l’activité physique permet de se sentir mieux dans son corps, et de s’entretenir. On peut tous entendre un peu partout les recommandations en la matière, notamment grâce aux programmes CAPAS-Cité et Mouv’ dans les quartiers, pilotés par la ville. J’ai même lu dans un article récent que le développement de la mémoire était également encouragé par l’activité physique. Ma modeste expérience me fait dire que c’est bien le cas (rires).

*Parmi les sites visités : Haras national, les Régiments, Villa Fould, Berges de l’Adour, Jardin Massey, le Carmel, Cathédrale de la Sède, Halle Marcadieu, Théâtre des Nouveautés, Statue du Baron Larrey etc.

 

La 6ème Tarbalade

Dimanche 10 juin

Un événement gratuit. Rendez-vous pour tous à 10h au Haras pour le départ.

Avec le soutien de la Mairie de Tarbes