Rechercher une actualité par :

10/06/2016, Sandrine LoiselInstallation d'un pigeonnier contraceptif

C'est le troisième pigeonnier contraceptif qui vient d'être installé au Jardin Massey, après ceux du Quai de l'Adour et du Parc de la Sellerie.

Omniprésents surtout en centre-ville, les pigeons entraînent de nombreuses dégradations et salissures et sont souvent porteurs de maladies. Le principe de ces installations est simple, réduire la prolifération de l'espèce qui peut vivre jusqu'à 10 ans et qui produit par couple 14 pigeonneaux par an.

Un système d'éradication existent mais il reste violent, c'est pourquoi la mise en place de ces pigeonniers permet de regrouper en un seul lieu géographique les différentes colonies et de réguler la population grâce à la stérilisation manuelle d'une partie des oeufs. Pour cela, un agent est chargé d'entretenir et de nettoyer le lieu, de nourrir les animaux, de les soigner, et de procéder à la stérilisation d'une partie des oeufs par simple secousse.

Aménagé en alvéoles de nidification réparties sur les parois intérieures, le pigeonnier du Jardin Massey accueille actuellement 30 couples de pigeons.

Rappelons qu'il est interdit de nourrir les pigeons, tant sur la voie publique que sur le domaine privé. Toute infraction est passible d'une amende pouvant aller jusqu’à 450€.