Rechercher une actualité par :

28/09/2018, Webmaster Deux villes au grand cœur.

Vendredi 28 septembre 2018, les maires de Lourdes et de Tarbes, Josette Bourdeu et Gérard Trémège, ainsi que Patrick Vignes, 1er vice-président de la Communauté d'agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées (CATLP) se sont joints à La Préfète des Hautes-Pyrénées, Béatrice Lagarde, ainsi qu’aux nombreux partenaires du projet, pour signer la convention cadre pluriannuelle « ACTION CŒUR DE VILLE » portée par la CATLP.

 

Gérard Trémège, Président de la Communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées (CATLP) et Maire de Tarbes, et Josette Bourdeu, Vice-Président de la CATLP et Maire de Lourdes, ont souhaité répondre à l’appel à projet Action Cœur de Ville. Retenues parmi les 222 villes de ce plan national, les deux édiles souhaitent engager au plus vite la stratégie de redynamisation de leur centre-ville. Celle-ci s’inscrit dans le cadre du projet d’agglomération de la CATLP, porteur d’une nouvelle ambition en termes d’attractivité et de développement autour de projets structurant et d’une recherche constante de solidarité territoriale.

Ce matin, au siège de la CATLP, les partenaires opérationnels et financiers sont donc réunis pour annoncer officiellement la mise en place du projet « Action Cœur de Ville » pour les deux villes concernées, en présence de Béatrice Lagarde, Préfète des Hautes-Pyrénées, ainsi que les partenaires du projet.

 

Gérard Trémège a rappelé que pour une « nouvelle fois, nous allons nous inscrire dans un partenariat dynamique et plein de sens » à la fois avec les partenaires, avec l’État, mais aussi entre les deux villes de Tarbes et Lourdes. « Le concept Tarbes-Lourdes » est une fois de plus mis en relief, « il est le fruit de la volonté de deux maires de s’engager dans des projets forts et communs » et dont les bénéfices se répandront sur les deux villes mais aussi sur l’ensemble du territoire. Le Président de la Chambre des Métiers 65, Daniel Puges, a d’ailleurs ajouté que ce projet est un levier fort pour l’économie locale, « c’est à nous désormais de savoir tirer notre épingle du jeu ».

 

Béatrice Lagarde, a souligné l’intérêt de cette action articulée autour du cumul des projets et des forces de chacune des deux villes. Il s’agit désormais de mettre en place une équipe sérieuse, rigoureuse au compétences techniques avérées. Le chef de projet prochainement recruté par la CATLP jouera un rôle central. Les services de l’État veilleront quant à eux à la cohérence globale des actions mises en place et à la bonne poursuite de ce projet, devenu prioritaire, dans le respect des délais impartis : il faut une nécessaire visibilité pour les habitants de Tarbes, Lourdes et toute l’agglomération. Enfin, François-Xavier Brunet, président de la CCI 65 et vice-président de CCI France, a manifesté son intérêt pour le projet général et s'est dit heureux de pouvoir apporter sa pierre à l'édifice.