Rechercher une actualité par :

27/08/2018, WebmasterCérémonie : Libération de la ville de Tarbes.

Ce dimanche 26 août, la ville de Tarbes a commémoré au monument aux morts de l’hôtel de ville, le 74ème anniversaire de sa libération, rendant ainsi hommage aux tarbais morts pendant la seconde guerre mondiale.
La cérémonie était présidée par Samuel Bouju, secrétaire général de la préfecture des Hautes-Pyrénées, en présence de Gérard Trémège, maire de Tarbes, Gilles Craspay, conseiller départemental, des personnalités de la ville et du département, des porte-drapeaux et du piquet d’honneur armé par le 35ème RAP.
La lecture du message du comité départemental de la Résistance par son président Olivier de Clarens a ouvert la cérémonie, suivie du chant des partisans par la chorale A Cœur Joie, des dépôts de gerbes par les autorités et les associations, de la minute de silence et de l’hymne national.
A l’issue de cette cérémonie, M. Mesropyan Harutyun, originaire de la ville de Vandzor (Arménie) marié, père de 3 enfants, arrivé à Tarbes en 2017, demandeur d’asile et sculpteur sur bois, a offert à Gérard Trémège la plaque de la Libération. Un geste en guise de remerciement envers la municipalité pour le bon accueil qui a été fait à sa famille et lui même. Gérard Trémège a remercié le sculpteur pour ce cadeau hautement symbolique.
Durant son discours, Gérard Trémège a souligné que la ville de Tarbes a été libérée grâce aux résistants entre le 18 et 20 août 1944 et a obtenu la médaille militaire gravée sous le blason de la mairie de Tarbes.